Pour éviter la contagion de la crise grecque, les Etats européens ont mis sur pied un plan de secours de 750 milliards d'euros destiné à rassurer les bourses. Les contribuables vont-ils être mis à contribution? Est-ce une nouvelle façon de "nationaliser les pertes et privatiser les bénéfices"? Les Etats ont-ils plié face aux spéculateurs et aux marchés financiers? FORUM (La 1ère) vous donne la parole ce mardi soir dès 18h00 au 021/ 318. 16. 16. Vous pouvez aussi poser vos questions et formuler vos remarques sur cette page!
(-16.67% d'intérêt)

frein budgétaire ?

Quand les états déficitaire vont-t-ils enfin réduire leur train de vie, c'est ce à quoi ils doivent absolument s'atteler ! Le seul a l'avoir fait jusqu'a présent est l'Allemagne .

(50% d'intérêt)

On arrive au bout

Heureusement que j'ai un peu de terrain pour planter de la rutabaga, des patates et du tabac...

(16.67% d'intérêt)

Continuons à injecter…

Et ce cirque continue.... on injecte des milliards virtuels dans les banques, après dans les Etats qui font faillite à cause de la spéculation des banques, mais une fois que les Etats feront faillite, il n'y aura plus personnes pour injecter du "faux" argents... Le Neo Capitalisme a déjà prouvé ne pas être à la auteur d'un futur digne pour l'humanité, alors quand allons nous changer de modèle? Quand on va arreter de faire payer les pauvres et les travailleurs pour les erreurs des "TOP" Managers et des politiciens corrompus et vendus?

(16.67% d'intérêt)

dindons

Quand il s'agit de payer, les contribuables sont toujours les dindons!

(-50% d'intérêt)

et le FMI?

Quel est le rôle du FMI dans ce dispositif?

(50% d'intérêt)

Un plan fantôme?

Une question: est-ce un "vrai" plan? Concret? La somme paraît tellement irréelle qu'elle en paraît suspecte? Où est le vrai argent? Nous mêne-t-on en bateau?